{$lblSkipToContent|ucfirst}
Warning: To enhance the user experience on this site we use cookies.
PubliReportage

Bitter 1872, une explosion d'arômes

C’est l’un des fondements de la culture italienne, et l’un des ingrédients incontournables d’une multitude de cocktails. L’Amaro, qui ne rechigne pas à se faire appeler bitter, est non seulement le seigneur de l’amertume, mais aussi un trésor de saveurs herbacées et épicées. Martini en fait la superbe démonstration avec son ‘Riserva Speciale Bitter 1872’, une ode à la complexité et à la finesse, qui fera monter vos apéritifs et vos cocktails vers les sommets. 

Après avoir donné une nouvelle jeunesse à son magnifique vermouth Riserva Speciale, Martini continue de remonter le fil de ses origines piémontaises. Célébration des plantes et des herbes des contreforts alpins, le Bitter 1872 est aussi un hommage à la grande tradition de l’amaro. Il a été tout spécialement conçu pour se marier avec le vermouth Rubano, et sublimer, en association avec le gin, l’emblématique cocktail Negroni.

Le Bitter 1872 réunit pas moins de 20 herbes et plantes aromatiques, dont trois particulièrement rares : l’angostura, venue d’Amérique du sud, et le calumba, en provenance d’Afrique orientale, sans oublier le précieux safran, obtenu à partir des pistils de crocus. Sa recette totalement naturelle, mise au point par les deux maestros Ivano Tonutti et Beppe Musso, s’inspire directement de celle créée en 1872 par Luigi Rossi, l’un des pères fondateurs de Martini.

Notes douces-amères, accents fruités et soupçons d’agrumes en tête, le Bitter 1872 acquiert toute son ampleur grâce à un affinage en fûts de chêne Tino, les mêmes que ceux utilisés pour le Martini Riserva Speciale Vermouth. Il est le seul au monde à bénéficier d’un tel traitement. Cette spécificité lui confère une palette sensorielle inégalée, préservée par un taux d’alcool de 28,5 % qui équilibre parfaitement la puissance des arômes et la profondeur des saveurs.

Volontiers consommé en tant que digestif en Italie, l’amaro est surtout la star incontestée de deux cocktails emblématiques, l’Americano et le Negroni. Mix de vermouth, d’amaro et de soda pour le premier, et de vermouth, d’amaro et de gin pour le second, ils appartiennent à la catégorie des indémodables. Le Negroni fait, à juste titre, l’objet d’un engouement international. Expression de l’élégance italienne, il ne nécessite aucune manipulation technique complexe pour donner de beaux résultats, et peut même se préparer à l’avance afin de faciliter le service. 

Que ce soit pour surfer sur la tendance des amers, particulièrement sensible au travers de la renaissance des vermouths, ou sur celle tout aussi forte des cocktails premium, le Bitter 1872 est un choix très signifiant. Alliance de la modernité et de la tradition, il se distingue par sa complexité et par ses subtiles notes exotiques. Il donnera comme nulle autre ampleur et finesse à vos Negroni, et y ajoutant ce qu’il faut d’originalité. 

Le Negroni parfait
  • 30 ml de Martini Riserva Speciale Bitter 1872
  • 30 ml de Martini Riserva Speciale Vermouth Rubino
  • 30 de Bombay Sapphire London Dry Gin
Préparation
  • Ajouter les ingrédients dans un verre à mixer rempli de glace.
  • Mélanger jusqu’à obtenir la juste température puis verser sur glace dans un verre tumbler.
  • Décorer d’un zeste d’orange.