{$lblSkipToContent|ucfirst}
Warning: To enhance the user experience on this site we use cookies.
Tendance

Speyside, la vallée des géants

Berceau des plus prestigieux single malts d’Écosse, la région de Speyside s’étend le long de la rivière éponyme, la Spey. Au pays des lochs, près d’Inverness, la pureté de l’eau donne des whiskies subtils et souvent fruités, tout en rondeur. Aussi à l’aise en apéritif qu’en digestif ou dans des cocktails, ils font partie de la haute noblesse des alcools. Visite chez les seigneurs du nord.

Officiellement, la Scotch Whisky Association (SWA) reconnaît cinq régions de production en Écosse – Highlands, Lowlands, Islands, Campbeltown et Speyside – il convient néanmoins d’y ajouter Islay, qui fait partie des Islands mais se distingue par la typicité de ses tourbes. Longtemps, la région de Speyside a été intégrée à celle des Highlands. Le grand nombre de distilleries présentes dans le Strathspey, nom de la vallée de la Spey en gaélique, et la qualité de leur production ont mené à une séparation de l’appellation. Pour découvrir la richesse et la diversité des single malts locaux, quatre ambassadeurs de talent nous ouvrent la voie.

Cardhu

Fondée au début du 19e siècle, la distillerie Cardhu fournit depuis de longues années une grande partie des whiskies utilisés pour le fameux blend Johnnie Walker. Mais c’est évidemment le single malt qui fait la réputation de la maison du comté de Moray. Le 12 ans d’âge est un modèle d’équilibre, idéal pour les néophytes, avec une belle rondeur, de légères touches tourbées mais sans excès et juste ce qu’il faut d’accents fruités, le tout soutenu par des saveurs maltées très fines.

Cragganmore

Réputée pour utiliser deux alambics plats, sans col de cygne, lors de la seconde distillation, Cragganmore est un parfait exemple des qualités du Speyside. Située à Ballindalloch, à la confluence des rivières Livet, Avon et Spey, la distillerie produit un single malt tout en finesse, assez floral, qui évoque les épices et les céréales fraîches, avec une magnifique onctuosité. Jamais pesant, il dévoile des saveurs de noix, d’amande et de noisette, avant de se clore sur une finale légèrement fumée et poivrée.

The Balvenie

Sans aucun doute l’un des plus grands noms de la région. Fondée par William Grant à la fin du 19e  siècle, la distillerie est toujours détenue par la famille Grant, qui est depuis devenue le troisième producteur de scotch whisky au monde. The Balvenie est l’une des sept distilleries, sur la centaine que compte l’Écosse, à faire son propre malt selon la méthode du floor malting. Il en tire des saveurs uniques, rondes et tirant sur la noisette. Le doublewood 12 y ajoute la richesse d’un vieillissement en fûts classiques et les fûts de sherry. Ces derniers apportent la touche fruitée et surtout le côté épicé, avec ces goûts de cannelle, de vanille et de miel et cette incroyable longueur en bouche.

The Singleton

Avec près de 12 distilleries sur son territoire, la ville de Dufftown est l’épicentre des whiskies de Speyside. The Singleton en est un des représentants les plus réputés, même s’il doit partager l’affiche avec quelques vedettes telles que Dalwhinnie, Balvenie, Ardmore, Glenfiddich ou Bruichladdich. Que ce soit sur le 12 ans d’âge ou sur le Cascade non millésimé, on retrouve la buvabilité et la rondeur typiques de la région. Vieilli en partie en fûts de sherry et en partie en fûts de bourbon, le Singleton développe des parfums élégants fruités et herbacés. Plus charpenté dans la version 12 years, il régale le palais d’un bouquet de fruits compotés, de café et de cassonade, tout en gardant une incroyable fraîcheur en bouche.

placeholder
placeholder
placeholder
placeholder
Cardhu